Promouvoir les petits agriculteurs

Cinq cents millions de petites exploitations agricoles produisent de la nourriture pour quelque deux milliards de personnes, soit presque un tiers de l’humanité. Et leur importance aug-mente. La population mondiale est de plus en plus nombreuse et les questions de pénurie alimentaire sont au premier plan des programmes internationaux de développement.

La majorité de la population pauvre de la planète vit à la campagne, là où réside le «levier de développement» le plus direct. Lorsque des personnes parviennent à nourrir leur famille avec leurs propres produits, un grand progrès est accompli. Aqua Alimenta s’y emploie.

L’irrigation fait la différence

Les familles de petits paysans doivent profiter de systèmes qui facilitent et optimisent le tra-vail, du point d’eau au champ, du réservoir aux cultures. De la technique toute simple, mais souvent inaccessible aux délaissés de la prospérité.

Des millions de personnes souffrent de la faim en vivant pourtant dans un pays prospère. Souvent à cause principalement d’un problème de logistique de l’eau, ils ne peuvent, malgré une bonne terre, obtenir de bonnes récoltes. Aqua Alimenta veut contribuer à réaliser peu à peu ce potentiel d’exploitation.

Coup d’œil sur les projets pour les femmes

Dans beaucoup de régions de projets, les femmes et les enfants sont responsables du transport de l’eau. Les femmes, qui sont le principal soutien de la famille, consacrent des heures à la corvée d’eau, transportant péniblement des seaux et des bidons, aidées de leurs enfants. Les systèmes d’irrigation peuvent les décharger et libérer des ressources pour d’autres activités. Dans quelques régions de projet, notamment au Mali, Aqua Alimenta va à la rencontre de groupes de femmes qui plantent des platebandes en commun avec des con-ditions spéciales.

Gagner de l’eau, mais équitablement et durablement

À l’époque du grignotement de terres, des droits de propriété sur les ressources en eau ainsi que du manque de considération pour l’environnement, les projets participatifs et durables gagnent en importance. Aider des individus à sortir de la pauvreté, à long terme et avec des méthodes convenant à l’équilibre écologique, ici, aujourd’hui et maintenant, favorise davan-tage de justice et de responsabilité personnelle.

Des modèles participatifs comme clé du développement durable

Pour les projets d’Aqua Alimenta, la règle est qu’une installation d’irrigation est destinée à ceux qui mettent la main à la pâte lors de l’installation et, chacun selon sa situation finan-cière, participent à l’acquisition du matériel. La collaboration lors de l’installation assure que les petits paysans et paysannes comprennent la structure du système; simultanément, des installateurs leur apprennent comment entreprendre eux-mêmes des réparations.

Aqua Alimenta et des partenaires locaux examinent la situation financière de familles qui s’intéressent à l’installation d’un système d’irrigation. Lorsqu’une participation propre est possible et réalisable, elle la salue, du fait que les personnes passent ainsi de l’état d’assisté à celui d’entrepreneur pour leur propre compte.

 

Des chiffres et des faits

  • Environ 70 % des pauvres de la planète vivent à la campagne et ne survivent que grâce à l’agriculture
  • Plus de 700 millions de paysans dans le monde sont sous-alimentés
  • Plus de 80 % des paysans africains sont des paysannes
  • 500 millions de petites entreprises agricoles produisent de la nourriture pour environ deux milliards de personnes, soit presque un tiers de l’humanité
  • 70 % de l’approvisionnement alimentaire africain est assuré par des petits paysans
  • 90 % de la main-d’œuvre agricole asiatique est active dans de petites entreprises. Elle produit 80 % de l’offre alimentaire locale

Régions de projets